28 résultats affichés


Fausses plantes tombantes

Quelles sont les plantes tombantes à inclure chez soi ou dans sa jardinerie ?

Aujourd’hui, l’univers de la décoration est en perpétuelle évolution et il en existe de plusieurs. Parmi ceux-ci, il peut être mis en avant la déco végétale. Il est possible de l’obtenir aussi bien avec de fausses plantes (plantes artificielles, fleurs artificielles) qu’avec des plantes grasses tombantes. Toutefois, pour employer ces dernières dans une déco, il est important d’en connaître les meilleures. Quels sont-elles dans ce cas ?

Le lierre du diable

Encore appelé Epipremnum pinnatum, le lierre du diable est en réalité une plante d’intérieur adéquate pour les jardinières. Il s’agit là d’une verdure aisée à entretenir en plus de posséder des feuilles coriaces. Celles-ci ont un coloris vert foncé et sont en forme de cœur. Les feuilles de ces lierres poussent en alternance sur des tiges courtes. Dans certains cas, il est possible que ces dernières atteignent une taille de deux mètres.

Ces plantes vertes luxuriantes affectionnent les lieux lumineux et dépourvus de rayonnement solaire direct. Cela implique que vous pourrez en disposer aussi bien sur une étagère qu’au-dessus d’une armoire. Par ailleurs, il s’agit d’une plante ayant une grande sensibilité à l’eau stagnante. Par conséquent, faites en sorte d’humidifier les racines en les laissant sécher entre les temps d’arrosage. Enfin, nourrissez le lierre du diable avec de l’engrais tous les trois mois afin qu’elle puisse croitre sainement et convenablement.

Le Senecio

Cette verdure retombante est aussi connue sous la désignation « collier de perles ». Celle-ci est une plante retombante dotée d’un feuillage ayant la forme de groseille verte. L’un des nombreux avantages de cette plante réside dans sa capacité à rafraîchir l’intérieur de votre demeure. Une telle plante rampante est réputée pour croître essentiellement dans les endroits ensoleillés et mi-ombragés. Elle est connue pour sa capacité à survivre sans arrosage pendant plusieurs semaines.

Cependant, les temps de fraîcheurs extrêmes peuvent la priver de la quantité de lumière dont il a besoin pour se développer. C’est d’ailleurs pour cela qu’il est recommandé de la placer sous un éclairage artificiel. Cette plante grimpante est facile à entretenir, mais ne vit pas longtemps. Son espérance de vie n’excède pas les cinq années.

Dans l’optique d’en profiter au maximum, il est recommandé que vous produisiez des boutures à l’aide de la plante mère. Cela est à réaliser lorsque vous remarquez que cette dernière dépérit. Ensuite, essayez de e cultiver en hauteur pour que les tiges puissent retomber aisément. Il est aussi possible que la plante soit entretenue comme un couvre-sol sur un meuble.

Le Ceropegia

Le Ceropegia est une plante tout à fait grasse. Celle-ci est attractive en raison de ses allures originales. Elle est communément appelée « chaîne des cœurs » et trouve toujours son utilité dans l’univers de la décoration d’intérieur. Le Ceropegia est originaire d’Afrique du Sud et appartient aux variétés de verdure peu exigeantes. De plus, il est aisé d’en prendre le plus grand des soins. Cette plante retombante dispose de tubercules renflés, qui lui octroient une longue durée de vie pendant la sécheresse.

Toutefois, il ne supporte aucunement les températures basses. Cela en fait une plante rampante d’intérieur idéale tant pour la cuisine que pour le salon. Certains n’hésitent pas à l’installer dans leur salle de bain. Par ailleurs, le Ceropegia est recommandé aux jardiniers débutants puisqu’il ne requiert pas d’énormes soins.

Une telle plante affectionne les endroits exposés au plein soleil. Il est primordial qu’il soit arrosé avec parcimonie. En effet, un arrosage par semaine est amplement suffisant pour qu’il croisse.

La Tradescantia

La Tradescantia est une plante verte munie d’un feuillage ornemental graphique. Elle appartient à la famille des plantes grimpantes décoratives à souhait. Cette espèce est celle qu’il vous faut lorsque vous n’avez pas la main verte. Étant donné ses origines tropicales, une telle plante n’aime pas le froid. Cela explique parfaitement pourquoi elle ne peut grandir au-dessous de 10°C.

Sa croissance requiert qu’elle soit installée dans une zone pouvant lui procurer une quantité de chaleur idéale. La Tradescantia adore l’exposition à de la lumière vive, mais n’apprécie pas le soleil direct. Par ailleurs, lorsque vous l’exposez à l’ombre, son feuillage est foncé.

Afin qu’elle grandisse convenablement, il est nécessaire que vous procédiez à son arrosage de façon régulière en été. A titre illustratif, vous pouvez le faire deux fois par semaine durant cette saison. En temps hivernal, prenez le soin de réduire la fréquence d’arrosage de moitié, car la plante redoute énormément l’excès d’humidité.

Le Pothos

Le Pothos est originaire d’Asie du Sud et peut être considéré comme un végétal de décoration d’intérieur robuste. Il est employé depuis de nombreuses années en extérieur. Il est caractérisé par un feuillage exotique et par une couleur luxuriante.

C’est une plante verte recommandée aux jardinières et fleuristes désireux d’apporter une touche de style « jungle » à leur jardin. Le Pothos a une grande capacité d’oxygénation. Il fournit un supplément d’oxygène à la pièce dans laquelle il est installé. Cette capacité lui est procurée par la légèreté du substrat dans lequel il pousse.

Bien que le Pothos peut se contenter d’une exposition à mi-ombre, sachez que son feuillage devient plus ravissant en présence de lumière vive. L’arrosage de son terreau peut s’effectuer de manière légère. Lors des périodes de chaleur, procurez-lui de l’engrais liquide tous les dix jours. Lorsque la chaleur vire à la canicule, vaporisez-le d’eau douce. Le Pothos produit une sève pouvant provoquer des réactions cutanées importunes.

Le Rhipsalis

Le Rhipsalis est une variété de cactus en pot sans épine. Elle pique très rapidement, donc faites attention lorsque vous la manipulez. Cette plante grimpante possède une chevelure verte qui procure le besoin ardent de la suspendre dans la salle de bain. Il est aussi possible que vous la posiez sur une armoire ou en cuisine.

Elle fait partie des plantes grimpantes qui ne requièrent que peu de soins. Pour l’entretenir, il vous suffit de la déposer dans un lieu ensoleillé puis de l’arroser une fois chaque semaine. Tous les mois, fournissez-lui de l’engrais et taillez ses tiges lorsqu’elles gagnent trop en longueur.

Le Chlorophytos

Elle fait partie intégrante des plantes à fleurs naturelles et est également connue sous le nom de « plante araignée ». Elle croit énormément dans les mélanges de terres et de terreau drainants. Pour en prendre soin, contentez-vous de l’arroser régulièrement. Ses petites fleurs blanches sont très éphémères et disparaissent au bout d’un moment. La plupart du temps, elle est cultivée en pots.